Ventes aux enchères

Ensemble immobilier (DOEUIL SUR LE MIGNON 17330) Mise à prix 180 000 € avec possibilité de baisse de 10%

Visite sur place le 21 octobre 2020 à 14h30
Adjudication prévue le 13 novembre 2020 à 9h30


Description :

VENDREDI 13 NOVEMBRE 2020 à 9 HEURES 30
au Tribunal Judiciaire de SAINTES (17), Palais de Justice.

VENTE EN UN SEUL LOT

COMMUNE DE DOEUIL SUR LE MIGNON (17) :

Un ensemble immobilier comprenant une maison, divers bâtiments et dépendances (grange, garage, atelier à rénover), un jardin et un pré, sis 19 rue des Vallées, lieux-dits « La Coudre » et « Bout Dupré », cadastré section F n° 639 pour une contenance de 68 ares et F n° 233 pour une contenance de 52 ares, soit une contenance totale de 1 hectare et 20 ares.

La maison d’habitation composée en partie d’un toit terrasse, comprend :
- au rez-de-chaussée : entrée, cave en sous-sol, bibliothèque, salon / salle à manger, cuisine, garage, chaufferie, garde-manger, salle de bain, WC,
- au premier étage : palier, trois chambres, dressing, une suite parentale (chambre et salle d’eau), couloir, toilettes,
- au second étage : couloir, deux pièces.

Ledit immeuble semble libre de toute occupation au vu du procès-verbal de description de l’Huissier du 19 février 2020.

Visite sur place le 21 octobre 2020 à 14h30.

Le cahier des conditions de la vente peut être consulté au Greffe du Juge de l'Exécution près le Tribunal Judiciaire de SAINTES (17), au siège social du Cabinet de l’Avocat poursuivant ci-dessus désigné, ou sur le site internet www.avocats-rvf.fr, rubrique Ventes aux Enchères.


Il est par ailleurs rappelé les dispositions de l’article 1277 du Code de Procédure Civile (applicables en l’espèce conformément à l’article 1377 alinéa 2 du Code de Procédure Civile) :

« Si aucune enchère n'atteint le montant de la mise à prix, le juge ou le notaire, selon le cas, peut constater l'offre la plus élevée et adjuger le bien à titre provisoire pour le montant de cette offre.

Sauf renonciation du vendeur, le tribunal qui a fixé la mise à prix, saisi à la requête du notaire, de l'avocat ou de tout intéressé, peut soit déclarer l'adjudication définitive et la vente réalisée, soit ordonner qu'une nouvelle vente aura lieu ; en ce dernier cas, il fixe le délai de la nouvelle vente sans que celui-ci puisse être inférieur à quinze jours, la mise à prix ainsi que les modalités de la publicité. »

Retour